n

 
 Résultat de recherche d'images pour "proverbe indien sur la terre"

Melancholia Bande-annonce officielle

La parabole de la situation de notre planète terre brulant peut ressembler a ce très bon film Melancolia montrant sur une période très courte ( 3 jours) la fin de la vie sur la planète bleue. La parabole de cette planète venant heurté la Terre est bien imagé pour montrer cette catastrophe au ralentis mais irrémédiable.... Le film se concentre sur deux personnages après éliminer les autres : L'une jouée par Kirsten Dunst voit cette fin comme une délivrance, tandis que ml'autre jouée par Charlotte Gainsbourg ne peut l'accepter car elle a tout a perdre, sa vie mais aussi son mode de vie et surtout l'avenir de son fils......

Aucun texte alternatif disponible.
Laure Pouliquen
re va inéluctablement franchir un "point de rupture" #EffetDomino #Climat #Planète #Terre#PlanèteTerre #Canicule #Étuve
Crédit photo : ©MARK GARLICK / SCIENCE PHOTO LIBRA / MGA / SCIENCE PHOTO LIBRARY/AFP
Lire l'article : 

Lars Von Trier - Melancholia (Richard Wagner - Tristan und Isolde, Prelude)

 

Techniquement, on devrait écrire "suer comme un pore"

Notre civilisation touche à sa fin, assure la Nasa

LEPOINT.FR
L'étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de l'agence spatiale américaine dénonce notamment la surexploitation des ressources.

 

Canicule : la terre en danger

La canicule touche tout l’hémisphère nord. Chaque année, le jour du dépassement avance. Malgré les cris d’alarme, rien ne change, dénoncent les ONG. Le Soir 3 a reçu Pierre Cannet, responsable du Programme Climat et Énergie au WWF France.Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/canicule-la-terre-en-danger_2876423.html

Canicule : la terre en danger

Dans un compte COMPTE RENDU du Monde Seulement 5 % de chances de limiter le réchauffement climatique à 2 °C 16 Dans une étude parue dans la revue « Nature Climate Change », des chercheurs estiment que l’augmentation de la température devrait plutôt se situer autour de 3,2 °C.2008 - Wall-E - Andrew Stanton : Les temps changent ? 24/07/2009 La dette écologique : l'Homme vit au-dessus de ses moyens

Un feu de forêt qui fait rage depuis cinq jours dans le sud du Portugal menaçait aujourd'hui la ville touristique de Monchique, dans l'Algarve, malgré une mobilisation de moyens sans précédent dans ce pays habitué aux incendies. 

Malgré un impressionnant dispositif mis en place cette année pour éviter les drames de 2017, quand deux vagues d'incendies ont fait 114 morts, le feu continue de "détruire des habitations" et de menacer un "périmètre urbain", ont affirmé l'Association nationale des pompiers professionnels (ANPB) et le syndicat des pompiers professionnels (SNPB) dans un communiqué commun. Les pompiers ont demandé à rapidement rencontrer le ministre de l'Intérieur, qui leur a répondu : "nous ne faisons pas de bilan au milieu d'une bataille. Notre priorité actuellement est de combattre cet incendie".

Les feux de forêt touchent également l'Espagne voisine. Dans la région de Valence, un incendie qui a déjà dévasté près de 1.500 hectares a obligé à déplacer 2.500 personnes dans la nuit de lundi à mardi. Là aussi les pompiers sont appuyés par des avions et des hélicoptères.

 L'Europe n'est pas la seule à étouffer. Une sécheresse d'une rare violence brûle les cultures australiennes, décime les troupeaux et plonge les agriculteurs dans de graves difficultés financières. L'île-continent est habituée aux fortes chaleurs mais les épisodes de sécheresse que connaissent actuellement certaines régions de l'est de l'Australie sont les pires depuis un demi-siècle.

Melancholia Prologue

 

n La Terre risque de se transformer en « étuve » à cause du changement climatique

Dans un rapport publié lundi, des chercheurs internationaux préviennent que si la Terre connaît une hausse de deux degrés dans les prochaines décennies, elle pourrait arriver à un point de rupture aux conséquences nombreuses.

LE MONDE | 07.08.2018 à 17h34 • Mis à jour le 07.08.2018 à 19h05

Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter

Alors que l’Europe est confrontée depuis plusieurs jours à une canicule provoquant notamment de nombreux incendies, des scientifiques internationaux ont lancé une alerte lundi 6 août dans un rapport publié par la revue Proceedings of the national academy of sciences (PNAS).

Si les calottes polaires continuent de fondre, les forêts d’être décimées et les émissions de gaz à effet de serre de battre chaque année des records, la Terre pourrait devenir une « étuve », selon les conclusions de scientifiques de l’université de Copenhague, de l’université nationale australienne et de l’institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique en Allemagne.

Lire aussi :   Climat : 2017, année de tous les records

Selon eux, « dans quelques décennies », la Terre sera confrontée à « une température de 4 à 5 degrés Celsius plus élevée qu’à la période préindustrielle et un niveau de la mer 10 à 60 mètres plus haut qu’aujourd’hui ». Les rivières déborderaient, les ouragans feraient des ravages sur les côtes et les récifs de corail disparaîtraient, le tout avant la fin de ce siècle, voire plus tôt.

Soleil Vert - Bande Annonce

 

War On Our Future a partagé une vidéo.

Climate change is making hurricanes worse, yet many of our leaders refuse to even talk about it. It's time to hold them, and the fossil fuel companies, accountable. #YEARSproject

 n A voir :  Soylent green - Video Dailymotion , Soylent.Green.1973.720p.BRRip.x264-x0r on VimeoSoylent Green 1973 p1 - Video Dailymotion

 Du cercle polaire au Sahara, du Japon à la Californie : la planète en surchauffe

Incendies, sécheresse, inondations dévastent une planète marquée par le réchauffement climatique, dû en partie aux activités humaines.

Le plus grand incendie de l’histoire de la Californie ravage cet état de l'Ouest américain depuis plusieurs jours. Baptisé « Mendocino Complex Fire », ce feu a consumé jusqu’à présent 114 850 hectares de terrain.Des températures proches de 47°C dans la péninsule : L'ensemble de la péninsule ibérique a frôlé ce week-end son record absolu de température, quand le thermomètre a atteint 46,6 degrés Celsius à El Granado, une commune d'Andalousie proche du Portugal, selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), basée à Genève.

Un feu de forêt visible depuis la station spatiale internationale menace une ville touristique du sud du Portugal, dans une péninsule ibérique durement touchée par la canicule. Au moins neuf personnes sont mortes en une semaine en raison des fortes chaleurs en Espagne. Au Portugal, plus d’un millier de pompiers tentent de venir à bout d’un important feu de forêt près de la ville de Monchique.

« Outre les températures exceptionnellement élevées relevées dans une grande partie du nord de la Sibérie en juin, elles étaient également nettement supérieures dans la majeure partie des Etats Unis, dans le centre du Canada, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans le nord de la Chine », explique l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Les images du plus grand incendie de l'histoire de la Californie VIDÉOExtreme heat moves into Central Europe : 

 « Ce n’est pas une surprise »

« 2018 s’annonce comme l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées, avec des températures record dans de nombreux pays. Ce n’est pas une surprise », a commenté la secrétaire générale adjointe de l’OMM, Elena Manaenkova.

Soleil vert (1973) bande annonce : Les 7 Prédictions de Stephen Hawking Sur la Fin du Monde Dans Les 200 Prochaines Années

« Des endroits sur Terre deviendront inhabitables si la “Terre étuve” devient une réalité », prévient Johan Rockström, directeur du Stockholm resilience centre. Pour ces chercheurs, le point de rupture pourrait être atteint lorsque la température de la Terre sera supérieure de 2 degrés à celle de l’ère préindustrielle. Elle l’est déjà d’un degré et continue d’augmenter à un rythme de 0,17 degré par décennie.

Effet domino

« Un réchauffement de 2 degrés pourrait activer d’importants éléments de rupture, augmentant ainsi encore davantage la température, ce qui pourrait activer d’autres éléments de rupture par un effet domino qui pourrait entraîner la Terre vers des températures encore plus élevées », alerte le rapport. Déterminerqu’une hausse de 2 degrés est un point de non-retour « est nouveau », selon Martin Siegert, codirecteur du Grantham research institute on climate change de Londres, qui n’était pas impliqué dans l’étude.

Les experts s’inquiètent également de phénomènes comme les feux de forêt qui se multiplieront à mesure que la planète se réchauffe et s’assèche. C’est notamment le cas cette année en Californie, Grèce, Espagne ou encore au Portugal.

 Lire aussi :   Du cercle polaire au Sahara, du Japon à la Californie : la planète en surchauffe

L'étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de l'agence spatiale américaine dénonce notamment la surexploitation des ressources. Source Sipa Media

Et si notre civilisation s'effondrait d'ici quelques décennies ? C'est en tout cas ce qu'assure une étude parrainée par le Goddard Space Flight Center de la Nasa et relayée par le journal britannique Guardian. Les chercheurs ne manquent pas d'argument pour justifier la fin de la civilisation industrielle. Selon l'agence spatiale américaine, la surexploitation des ressources et la répartition des richesses de plus en plus inégale seraient à l'origine de cet effondrement.

Les scientifiques se sont appuyés sur l'histoire d'anciennes civilisations, et notamment les empires romain, mésopotamien, gupta, pour bâtir leur raisonnement. À l'aide du modèle inventé par le mathématicien Safa Motesharrei et des chercheurs en sciences sociales, les scientifiques se sont penchés sur la population, le climat, l'agriculture, l'énergie, la répartition des richesses des différents empires. Et les chercheurs de conclure que, depuis 5 000 ans, les civilisations craquent lorsque les hommes surexploitent les ressources et organisent la société entre un petit nombre de riches et une masse de pauvres.
Différentes hypothèses

Deux scénarios ont par ailleurs été envisagés par les chercheurs dans le cadre l'étude. Mauvaise nouvelle : ils conduisent tous deux à l'effondrement de notre civilisation d'ici quelques décennies. Pour commencer, les experts ont imaginé le cas dans lequel les plus riches, de moins en moins nombreux, mais toujours plus aisés, s'accapareraient les richesses, laissant les plus pauvres dépérir, et surtout entraînant la disparition de la masse des travailleurs, et donc la fin de notre civilisation industrielle.

Deuxième scénario : une trop grande exploitation des ressources entraînerait la disparition des plus pauvres, et par la suite, la fin des élites.

Pour arriver à ces conclusions les chercheurs ont exploité des précédents travaux scientifiques sur les points de rupture de la Terre. Ils ont également examiné des périodes lointaines, comme l’ère du Pliocène il y a cinq millions d’années quand le niveau de CO2 dans l’atmosphère était de 400 parties par million (ppm), comme aujourd’hui. Durant la période du Crétacé (l’ère des dinosaures) il y a près de 100 millions d’années, le CO2 a même atteint 1 000 ppm en grande partie à cause de l’activité volcanique.

temporary respite from the extreme heat.

Pour éviter ces scénarios catastrophes, l'étude souligne donc l'importance de réduire les inégalités économiques afin que les ressources soient mieux réparties, mais aussi l'enjeu crucial d'une baisse de la consommation des ressources non renouvelables et de la croissance de la population. Au contraire, les progrès technologiques, souvent mis en avant pour contrer de tels scénarios catastrophes, sont balayés par les chercheurs de cette étude. Ces derniers estiment que les avancées technologiques auront des conséquences négatives, et notamment une plus forte consommation et une exploitation croissante des ressources.

 

 

DOCUMENTAIRE SCIENTIFIQUE : Population Zero, Un Monde Sans Homme 1/2 - Vidéo dailymotion, Population Zero Un monde sans homme part 2/2extinction biologique, quels risques climatiques majeurs ?, lars von trier,melancholia,(richard wagner,tristan und isolde,prelude),climate change,science & technology,united states,environment,donald trump,bouleversement climatique,media,indonesia,climate sos,,documentaire,

MELANCHOLIA - citoyenactif, 1La Terre risque de se transformer en « étuve » à cause du changement climatique4Le « Mendocino Complex Fire » devient le plus grand incendie de l’histoire de la Californie

Documentaire 2013

Sur le même sujet :

MELANCHOLIA (FULL MOVIE) - YouTube , Melancholia Full Movie '2011'

 Les gaz à effet de serre atteignent un niveau record en 2017 Par Le Figaro.fr avec AFP

 LIRE AUSSI :

» Émissions de gaz à effet de serre : la France a raté ses objectifs en 2016

 Quels risques climatiques majeurs ? , Canicule: Trente-quatre départements placés en vigilance orange dans l'est et le sud

Cartographie. L’Antarctique grandeur nature

COMPTE RENDU

n

SOURCE: AL JAZEERA AND NEWS AGENCIES