n

 

 Etats-Unis.Deux grandes enseignes américaines ont annoncé ce mercredi leur intention de limiter la vente d'armes dans leurs magasins dans le cadre du débat relancé par la tuerie en Floride. Confronté à une vague d'indignation née de la fusillade sanglante dans un lycée de Floride, Donald Trump est monté au créneau mardi sur les armes à feu, proposant d'interdire un mécanisme particulièrement meurtrier utilisé fin 2017 lors du carnage de Las Vegas. Le président américain est sous pression en raison notamment de la mobilisation d'élèves rescapés du massacre. Ces lycéens de Parkland, au nord de Miami, doivent rencontrer mercredi des élus pour dénoncer l'inaction politique face à la multiplication des fusillades en milieu scolaire aux Etats-Unis ces dernières années.

La jeune femme de 18 ans, dont la famille est d’origine cubaine, a mis sur pied, avec ses camarades, le projet d’un grand rassemblement à Washington le 24 mars, intitulé « Marche pour nos vies ».

n Unis, meurtris, mais bien décidés à ne pas se taire et à tenter de faire bouger les lignes sur un sujet ô combien sensible. Emma González, David Hogg, Cameron Kasky, Chris Grady, ces quatre jeunes américains, qui ont survécu à la tuerie dans le lycée Marjory Stoneman Douglas, à Parkland, en Floride, le 14 février, sont devenus, depuis quelques jours, les visages du combat contre les armes aux Etats-Unis.

A la tête du mouvement #NeverAgain (#Plusjamaisça), ils espèrent forcer un changement de loi sur la détention des armes. Ils sont déjà parvenus à maintenir la fusillade – au cours de laquelle quatorze lycéens et trois enseignants du lycée sont morts – à la « une » des médias plus longtemps que pour les autres récents massacres aux Etats-Unis.

En savoir plus sur

Ces lycéens américains qui défient la NRA, le puissant lobby des armes

 

Fusillade de Columbine : Dans la tête des tueurs - vidéo Dailymotion

Tuerie de Floride: les élèves retrouvent le chemin du lycée

 

Le lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, en Floride, va tenter de retrouver un semblant de normalité en rouvrant ses portes ce mercredi, deux semaines après la fusillade qui a fait 17 morts et poussé les survivants à réclamer un durcissement des lois sur les armes à feu.

Depuis le drame, l'émotion n'est pas retombée autour de l'établissement qui a perdu 14 élèves et trois enseignants sous les balles d'un ancien étudiant, Nikolas Cruz. Agé de 19 ans, il avait acheté légalement un fusil semi-automatique malgré des problèmes psychologiques qui avaient fait l'objet de plusieurs signalements à la police.

» LIRE AUSSI - Fusillade en Floride : le cri du coeur d'une survivante qui s'en prend à Trump

À 19 ans, le tireur de Parkland a pu acheter légalement un fusil d'assaut AR-15 tout en étant trop jeune, au vu de la loi, pour consommer de l'alcool. «Compte tenu des récents événements, nous avons revu notre politique sur les armes à feu», a expliqué le géant des supermarchés Walmart dans un communiqué. Le groupe a annoncé qu'il relevait l'âge de vente des armes et des munitions dans ses magasins à 21 ans. 

A day in the lives of a group of average teenage high school students. The film follows every character and shows their daily routines. However two of the students plan to do something that the student body won't forget.

 

Watch Elephant Watch Movies Online Free - YouTube

"Je vais être forte", a affirmé Jenna Korsten, une élève du lycée âgée de 17 ans. "Nous devons être forts dans ce genre de situation car nous sommes une famille". "J'ai peur, mais je suis aussi content de retrouver un sentiment de normalité", a expliqué Tanzil Philip, 16 ans et en classe de Seconde. "Je ne sais pas ce que je vais ressentir avant d'y retourner sans mes parents et de m'asseoir" dans la salle de classe, a-t-il expliqué, ajoutant que cette journée devrait être "très triste".

 

 

Eric Harris & Dylan Klebold La tuerie de Columbine FR] New 2014

Ces lycéens américains qui défient la NRA, le puissant lobby des armes

Des survivants de la tuerie du 14 février, dans un lycée de Parkland, sont devenus les visages du combat contre la détention d’armes aux Etats-Unis.

États-Unis : la NRA sous le feu des critiques - YouTube

Senator Pat Toomey says Trump’s support of a stronger background checks could convert Republicans who have blocked reforms  in Washington  @laurenegambino Thu 1 Mar 2018 382

While we have you … help us break the cycle of failure on gun violence

$200 244raised so far $0$100K goal
It’s time for a radically different approach to media coverage of gun violence in the US. The Guardian is seeking contributions to fund Break the Cycle, our in-depth series to challenge the orthodoxy that gun control is simply too difficult – and promote creative solutions.

Politicians often insist after mass shootings that “now is not the time” to discuss reform. We believe now is the time. By keeping the issue of gun violence in the public eye, we can drive a conversation and create meaningful change. Your support will fund our in-depth reporting on guns throughout 2018.

Columbine High School Massacre : citoyen actifQu'est-ce qu'un terroriste ? : citoyen actif

La rédaction vous conseille