n

 

 
 
Jeux de pouvoirs
 
 

Fatals Picards - Les dictateurs

"Equality of law is a lie, only social and economic equality matters.
If you are born of millionaire parents you will have more right than if you are poor hence the ridicule of some passage of human rights.
"All were equal, but some were more equal than others" G.Orwell

"l'égalité de droit est un mensonge, seul l'égalité sociale et économique compte. 
Si vous êtes né de parents millionnaires vous aurez plus de droit que si vous êtes pauvre d'où le ridicule de certains passage des droits de l'Homme.
"tous étaient égaux, mais certains étaient plus égaux que d'autres" G.Orwell

 "Depending on ( According to)  whether you are powerful or miserable, the judgments of the course will make you white or black" - Jean de La Fontaine"Selon que vous soyez puissants ou misérables, les jugements de la cours vous rendront blanc ou noir" - Jean de La Fontaine
C’est le septième Noël sous le signe de l’austérité pour les Grecs. Difficile d’être à la fête, particulièrement pour les personnes endettées auprès des banques. Les plus endettés risquent même désormais de perdre leur maison « en un clic ». A lire sur RFI
 

 Depuis le coup d’Etat raté du 15 juillet 2016, quelque 140 000 fonctionnaires avaient déjà été limogés et 44 000 jetés en prison  dans le cadre de la purge lancée à la suite de la tentative de coup d’Etat en juillet, selon deux décrets parus mardi 22 novembre au Journal officiel.Le gouvernement a instauré l’état d’urgence et a lancé une purge drastique.


 Plus de 35 000 personnes arrêtées. Mandat d’arrêt contre le leader kurde syrien. Les autorités turques ont émis mardi un mandat d’arrêt contre Salih Muslim, coprésident du Parti de l’union démocratique (PYD, kurdes syriens), en lien avec un attentat commis à Ankara en février, a rapporté l’agence de presse progouvernementale Anatolie.Lire aussi :   En Turquie, la purge sans fin de Recep Tayyip Erdogan, Lire aussi :   En Turquie, Erdogan mène les purges à l’école 

  Jusqu'à quel point peut-on soutenir des régimes autoritaires ? Au nom de la sécurité, à quoi sommes-nous prêts à renoncer ? A l'occasion du Forum mondial de la démocratie de Strasbourg (du 16 au 21 novembre), Courrier international interroge l'état de la démocratie dans le monde

 Erdogan "offensé" par une chanson allemande

Martin Erdmann, l'ambassadeur d'Allemagne à Ankara, a été convoqué cette semaine au ministère turc des Affaires étrangères pour la chanson satirique "Erdowie, Erdowo, Erdogan" diffusée le 17 mars sur une chaîne de télévision allemande. La chanson, qui critique les atteintes à la liberté de la presse et les dépenses personnelles du président turc Recep Teyyip Erdogan a été jugé offensante.



 


Il n'a toutefois reçu jusqu'ici aucune protestation.  La chanson critique entre autres les dépenses pharaoniques engagées pour la construction de son luxueux palais près de la capitale turque, Ankara. "Il mène un grand train de vie, ce vantard du Bosphore, un journaliste qui écrit ce qui ne plaît pas à Monsieur Erdogan se retrouve le lendemain derrière les barreaux", ironise la chanson incriminée. Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 2002, d'abord comme Premier ministre puis président depuis 2014, est accusé de dérive autoritaire par ses détracteurs. Connu pour ses déclarations controversées, il a vivement critiqué ces derniers jours la présence vendredi de diplomates occidentaux, dont ceux de l'Allemagne et de la France notamment, à l'ouverture du procès de deux journalistes d'opposition à Istanbul.
 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté aujourd'hui "toute leçon de démocratie" de la part des Occidentaux en matière de la liberté de la presse en Turquie, après les critiques émises la semaine dernière sur ce thème par son homologue américain Barack Obama.

Turquie : comment Erdogan a fait main basse sur le pouvoirLa vague de répression ne faiblit pas en Turquie. Elle a permis au chef de l'État d'instaurer un régime autoritaire qui l'éloigne de l'Europe.«Un don de Dieu.» C'est en ces termes que le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan s'est empressé de qualifier le putsch raté au lendemain de la tentative de coup d'État du 15 juillet dernier. Le soulèvement militaire, imputé à son ex-allié, le prédicateur en exil Fethullah Gülen, lui a effectivement donné les coudées franches pour nettoyer en profondeur l'armée et l'appareil étatique. Pire: il lui a servi de prétexte idéal pour museler toute voix critique et décimer l'opposition. En quatre mois, au moins 110.000 personnes ont été suspendues, licenciées ou arrêtées 

La Turquie face à la terreur
  

16/07/2016 "Coup d'état en Turquie"

 

La Turquie dans la spirale de la violence

INFOGRAPHIE - Plus d'une vingtaine d'attentats attribués à Daech ou au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et ses émanations ont frappé le pays en 2016. En réaction à ces opérations militaires Turc , l’EI a à plusieurs reprises menacé d’attentats la Turquie, devenue une des principales cibles des djihadistes. ISIL claims responsibility for the attack in Baghdad's Sadr City district that killed at least 39 people http://aje.io/ky8v..

 

Toute l’ambiguïté du régime d'Erdogan sur cette guerre syrienne, rappelons cette "tolérance" affichée vis à vis des extrémistes, parce qu'il fallait d'abord tenir bon face aux kurdes historiques et vrais "terroristes" aux yeux d'Erdogan. Et se mettre dans la peau de ces djihadistes, ils frappent là où cela est le plus favorable, la Turquie est un partenaire historique et alliés des puissances occidentales, marqué par cela dans sa société, et il est géographiquement à portée de main, une simple frontière et une guerre à coté. Autant dire que tout y est pour ce genre de violence, et qu'il sera très difficile d'y mettre fin.

 Istanbul: Fourteen detained over NYE nightclub massacre. http://aje.io/8p9p, Istanbul: Police release photo of Reina attack suspect http://aje.io/bb65

Certes, en quinze ans, Recep Tayyip Erdogan et son parti ont remporté toutes les élections, notamment grâce à une politique économique qui a multiplié par trois le revenu par habitant. Mais les fractures creusées délibérément par le pouvoir entre croyants et laïcs, entre Turcs et Kurdes, entre sunnites et alévis (proches du chiisme) inquiètent une partie croissante de la société. La très courte victoire du référendum organisé en avril pour renforcer encore les pouvoirs présidentiels l’a démontré : les grandes villes comme Istanbul ou Ankara, longtemps fiefs de l’AKP, ont voté largement contre.La Turquie de demain ne se reconnaît plus en Erdogan. Ce dernier l’a parfaitement compris. D’où son inquiétude et sa volonté d’imposer sa poigne de plus en plus autoritaire

 
Turquie : made by Erdogan - ARTE

 

 

Erdogan : qui est cet homme qui s'enfonce dans le despotisme ? bit.ly/ErdoganTHEMA 

Dans un contexte d'élections en Afrique, Survie s'attaque au soutien diplomatique et à la coopération sécuritaire de la France avec ces régimes dictatoriaux qui tentent par tous les moyens de se maintenir au pouvoir. Face à la forte représsion et aux nombreuses arrestations d'opposants politiques, nous exigeons l'arrêt du soutien de la France!

Le 8 et 10 avril, deux pays symboliques de la Françafrique sont concernés par des élections, Djibouti et le Tchad.

Rendez-vous sur le parvis de Beaubourg à 11h30 pour participer!

Retrouvez ici - http://survie.org/francafrique/ - plusieurs articles et dossiers récents à ce sujet.


Arte Thema - Turquie : entretien avec Samim Akgonul

 

» Turquie : comment Erdogan a fait main basse sur le pouvoir

 
Jeunes au look coloré et aux coupes interdites, lesbiennes dans un pays où l'homosexualité est punie de mort, elles ont une vie clandestine avec Instagram,...
RUE89.NOUVELOBS.COM
 

nCOMPTE RENDUTurquie : derrière un vote sur l’immunité des députés, la marche vers l’hyperprésidence de M. Erdogan

Le parlement turc vote, vendredi, un projet de révision constitutionnelle supprimant l’immunité pour les élus visés par des procédures judiciaires. Les adversaires d’Erdogan dénoncent une initiative qui vise aussi à obtenir l’instauration d’un régime présidentiel.Marie Jégo (Istanbul, correspondante)

les sarkofiottes....le triomphe de l'anarchie

 ◉

 

Soirée débat "Kurdistan en flammes" • Vidéo | KEDISTAN

KEDISTAN.NET

LIRE AUSSI :
» FIGARO PREMIUM - Migrants : les Européens proches d'un accord avec la Turquie
» Le procès pour « insulte », l'arme d'Erdogan
» Quand le président turc persuade un homme de ne pas se suicider

Accueil /Géopolitique /Erdogan, l'ivresse du pouvoir” - citizenkane 

26/12/2017 Les ressorts du système Poutine - citoyenactif

DESIR ET BESOIN D'INSURRECTION - Enkolo