03 décembre 2017

Donald Trump, président des riches

n

J’aime :  L'humanité s'est allée suffisamment longtemps, trop longtemps gouverner, et que la source de ses malheurs ne résident pas dans tel ou tel forme de gouvernement mais dans le principe et dans le fait même du gouvernement. quel qu'il soit.
Bakounine

Le président américain Donald Trump dans les jardins de la Maison Blanche, le 27 septembre 2017. PHOTO : AFP / SAUL LOEB AFP or licensors

Président Trump, semaine 44 : cadeaux de Noël

Le président des Etats-Unis multiplie les références à l’essence religieuse de cette fête de fin d’année. Une posture destinée à son électorat, qui pourrait se sentir légitimement floué par les récentes mesures portées par son administration. En savoir plus sur le Monde  . Dans son discours et actes, le chef d’Etat est revenu sur le thème agité par la frange la plus radicale de la droite évangélique américaine et des plus aisés. 

VIDÉO - Le Sénat a voté, à 51 voix contre 49, une version de la loi qui doit réduire les impôts des entreprises et des particuliers. Sur son compte Twitter, le président américain a déclaré avoir «hâte» de promulguer la réforme.

"Je croirais à leur crise économique quand les riches se suicideront en masse."1 partage

Promesse phare du candidat à la Maison Blanche, la réforme fiscale adoptée par le Sénat samedi 2 décembre ne fait que confirmer que le milliardaire se fiche des pauvres et des classes moyennes, estime The New York Times.

C’est la première grande victoire du président Trump. Tôt dans la nuit du samedi 2 décembre, le Sénat – à très courte majorité républicaine – a adopté la réforme fiscale chère au président américain à 51 voix contre 49. Baptisé “Tax Cuts and Jobs Act”, le texte de 500 pages constitue “la plus grande réforme depuis des décennies, souligne The New York Times. Il aura un impact sur le moindre recoin de l’économie américaine, affectera les familles, les petites entreprises, tout comme les grandes multinationales. Mais la plupart des bénéfices iront dans la poche des Américains qui gagnent le plus”, assène le quotidien.

Donald Trump Le président milliardaire Un homme puissant Documentaire REPORTAGE VF FR

Alors que pendant des mois, le candidat Trump avait fait campagne auprès des plus modestes sur la promesse d’aider une classe moyenne oubliée, “sa réforme confirme que le but premier du leader des Républicains est d’enrichir l’élite du pays au détriment de tous les autres Américains, et notamment des générations futures qui en supporteront le coût”. Le texte qui prévoit de réduire les impôts de 1400 milliards de dollars sur dix ans n’est autre qu’un “pillage de l’argent public par les grandes entreprises et les riches”enrage l’éditorialiste du journal.


Aucun texte alternatif disponible.

Une réforme “qui pue”

La réforme prévoit une réduction de 35 à 20 % de l’impôt sur les entreprises à partir de 2019 ainsi qu’une baisse de l’impôt sur le revenu pour les particuliers. Mais cette dernière – en plus d’être temporaire – est bien plus modeste, précise The New York Times. “Elle disparaîtra dans huit ans et entre-temps 13 millions de personnes sont susceptibles de perdre leur couverture santé à cause des changements que le texte induit dans l’Affordable Care Act”, le fameux Obamacare que Donald Trump avait échoué à abroger durant l’été.

“Le texte va en réalité creuser le déficit fédéral de 1400 milliards. Et cette dette se traduira pour les pauvres et la classe moyenne en futures hausses d’impôts et en coupes dans la sécurité sociale, explique le journal. À côté de ça, les Républicains ont trouvé le moyen de donner une réduction d’impôts gigantesque et permanente à des entreprises comme Apple, General Electric ou Goldman Sachs, qui vont économiser des dizaines de milliards de dollars.” La Maison Blanche explique que la réduction d’impôts pour les entreprises générera une hausse massive de l’investissement et des salaires.

Le président Trump a également affirmé à maintes reprises qu’il ne tirerait pas de bénéfice de la réforme fiscale. Mais, selon le quotidien “c’est une aubaine pour lui et pour sa famille […] qui profitera d’une belle réduction d’impôts”. Déjà, avant l’adoption du texte, le journal évoquait “une réforme qui pue”.

Le clan démocrate dénonce un pavé voté dans l’urgence, au petit matin, et modifié jusqu’à la dernière minute. “Les toutes dernières révisions du texte ont provoqué un tollé des Démocrates qui estiment impossible et irresponsable de la part de législateurs de lire et de digérer un texte de loi si important en si peu de temps.”

Manif de droite

 

Donald Trump, plus que jamais président des riches

La bourse au haut plus grace à "effet trump"

What’s a McMansion — and how can we prevent more of them?

Si vous aimez détester les maisons laides qui sont devenues omniprésentes avant (et après) l'éclatement de la bulle, vous êtes au bon endroit. Kate Wagner est l'auteur du blog McMansionHell, qui vise à éduquer le grand public sur l'architecture, le design et l'urbanisme en faisant des exemples du style architectural le plus méprisé de l'Amérique.

La recherche personnelle de Kate Wagner porte sur la façon dont les changements socioéconomiques des 36 dernières années se reflètent dans l'architecture et le design au niveau du consommateur. Kate est actuellement étudiante en première année en Acoustique, une coentreprise entre l'Université Johns Hopkins et le Conservatoire Peabody.

 

 

What’s a McMansion — and how can we prevent more of them? | Kate Wagner | TEDxMidAtlantic

Jugez par vous-même : le magazine de décoration et d’architecture américain Architectural Digest dresse une liste des « plus belles maisons des Etats-Unis ». En réalité, ce n’est qu’une liste de maison à vendre. Celles qui constituent la liste sont les plus chères. C’est-à-dire qu’elles sont – pour la plupart – des maisons de gens riches qui ont réussi et qui, depuis, ont divorcé, ou bien ont déménagé et doivent désormais vendre la maison de leurs rêves. 

McMansion

Or ces maisons s’apparentent davantage à des cauchemars. Tapageuses, pompeuses, mal conçues, inconfortables, insignifiantes, ce sont d’épouvantables monstruosités. Et il y en a dans toute l’Amérique.

Une colonne grecque ici… une arche italienne ici… un pignon anglais au-dessus d’un garage prévu pour quatre voitures… et une cuisine versaillaise : tout un fatras amalgamé. Depuis des années, nous sommes indignés par les « McMansions », ces pseudo « belles demeures » qui fleurissent aux Etats-Unis depuis le boom de l’immobilier. Ces maisons-là vont encore plus loin… elles sont ce à quoi aspire une McMansion. Elles sont le résultat d’un acoquinement entre un architecte médiocre et un homme riche. Aucun d’eux n’a le sens du style, de la modestie, des proportions, ou du charme qu’il faut pour créer de magnifiques demeures.

Tous deux ont été trop occupés à gagner et dépenser de l’argent. Ni l’un ni l’autre ne sait comment bâtir quelque chose avec grâce et élégance. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est construire quelque chose de vaste et de cher : un faux manoir.

Résultat : un « pâté » à 16 M$ en Arizona ou un palais de 45 M$ à Santa Barbara. Un riche construit, un autre achète. Ils exposent au monde à la fois leur richesse et leur mauvais goût. Et là, c’est la révélation de toute l’arnaque. Ce sont les maisons des gens les plus riches du pays, de ceux qui ont le mieux réussi. Ils devraient être fiers d’exhiber les plus belles choses qu’un membre du club des 1% puisse s’offrir… le délicat jugement esthétique de l’élite… l’architecture bien ciselée du plus grand empire du monde au faîte de sa puissance.

Au contraire, ces maisons ne sont que de pathétiques impostures. Trop vastes pour être habitables. Trop vides et monumentales pour être douillettes. Trop angulaires, trop de styles, trop de marbre et de pierres – elles sont les « hormegeddon » du marché immobilier.



Plus d'infos sur : http://la-chronique-agora.com/maisons-americaines-riches/
Copyright © Publications Agora

Théorie du ruissellement - citoyen actif - 20minutes-blogsCapitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actifThéorie du ruissellement – Titre du SiteFavoriser les riches, est-ce bon pour les pauvres? - France CultureLa fable du « ruissellement » - AgoraVox le média citoyenFavoriser les riches pour aider les pauvres ? La « théorie du ...[PDF]Édito / La théorie du ruissellement à la sauce Macron… - SolidairesNouvelles conquêtes - Résultats Google Recherche de Livres

Président Donald Trump - Arte.TV

l'autorisation du glyphosate , la «diplomatie du caviar» 

Posté par drazic754 à - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Donald Trump, président des riches

Nouveau commentaire